17 août 2011

Aga Khan Award for Architecture: Revitalisation of the Recent Heritage of Tunis

Le patrimoine architectural des villes d’Afrique du Nord de la fin du XIXe et du début du XXe siècle incarne l’importance des échanges culturels entre le sud et le nord de la Méditerranée.
Ce patrimoine repose généralement non loin des anciennes médinas, souvent négligé dans l’élan de revitalisation des centres-villes historiques de la région.
La Ville Nouvelle de Tunis a été construite alors que la Tunisie était un
protectorat français. Elle reflète le passage du schéma urbain des anciennes médinas à un plan quadrillé qui a modifié le caractère de la ville.
Le plan de revitalisation urbaine, élaboré et mené par l’Association de Sauvegarde de la Médina de Tunis (ASM), a restructuré les espaces publics autour de l’avenue Bourguiba et de l’avenue de France
pour en faire une zone principalement piétonne.
Il a également dressé une liste et restauré les monuments clés, à l’instar du Théâtre municipal, du Marché central, de l’ancien Tribunal administratif et du Cinéma Palace, qui sont désormais à nouveau utilisés.
L’ASM continue activement de conseiller les institutions et les particuliers des secteurs publics
et privés qui souhaitent entreprendre des projets de conservation, et ce afin d’assurer la qualité
globale et d’atteindre les objectifs des nombreuses parties intéressées.


Location: Tunis, Tunisia (North Africa)
Architect: Association de Sauvegarde de la Medina de Tunis (ASM)
Client: Municipality of Tunis
Completed: 1998-2007 ongoing
Design: 1998-ongoing
Site size: 60'000 m²
'L’ASM reçoit le Prix Aga Khan d’Architecture Islamique 2010 pour le projet de « Revitalisation de l’hypercentre de Tunis »Créé voilà 30 ans par Son Altesse L’Aga Khan dans le but de promouvoir la culture islamique via une expression architecturale éclectique, Le Prix Aga Khan d’Architecture récompense des ouvrages d’excellence imprégnés de l’esprit des lieux, respectueux des attentes de la communauté locale et novateurs en terme de technologie.  Décerné tous les trois ans par un jury indépendant au terme d’un rigoureux processus de sélection, le Prix en est à ce jour à son onzième volet couvrant la période 2008-2010.
C’est ainsi que l’ASM, partenaire privilégiée de la Mairie de Tunis œuvrant depuis sa création en 1967 pour la préservation et la mise en valeur de la Médina, centre historique urbain classé sur la Liste du Patrimoine Mondial de l’Unesco depuis 1979,  s’est vu récompensée pour la quatrième fois  consécutive par ce prestigieux prix (en 1983, pour le quartier Hafsia, en  1989 pour l’Ecole Primaire Sidi El Aloui et en 1995 pour la reconstruction du quartier Hafsia II)  pour ses efforts entrepris en matière de protection et de revalorisation du centre-ville de Tunis,  

Le jury a salué dans ce projet de revitalisation de l’hypercentre de Tunis la délicate démarche  de l’ASM pour venir au secours d’un patrimoine très souvent négligé et  considère que  " La revitalisation du patrimoine architectural de la fin du XIXème et début du XXème siècle dans le quartier de Bab B’Har, dans l’hypercentre de Tunis, représente une contribution et une source d’inspiration importantes  pour la compréhension de l’histoire récente du monde islamique et de l’héritage culturel de l’époque coloniale"...'

Description du projet

Aucun commentaire:

Publier un commentaire