8 avril 2011

19 Projets pour l' Aga Khan Award for Architecture,2010

De 19 projets sélectionnés pour le prix de l'architecture 2010 de la Fondation Aga Khan, 5 ont été choisis par le jury:
Wadi Hanifa Wetlands, Riyadh, Saudi Arabia Revitalisation of the Hypercentre of Tunis, Tunisia Madinat Al-Zahra Museum, Cordoba, Spain Ipekyol Textile Factory, Edirne, Turkey Bridge School, Xiashi, Fujian, China.


Mais avant de vous présenter ces cinq projets gagnants, j'aimerais attirer votre attention sur deux des projets pré-selectionnés, le CBF Women's centre, à Ouagadougou et l'école verte en Indonésie.
Priorité à la Santé et l'Education. L'Ecologie et l'Economie.



CBF Women's centre, à Ouagadougou

Installé dans une des banlieues les plus pauvres de Ouagadougou, le Centre des femmes de CBF s'appuie sur les droits des femmes .
3 mots d'ordre pour ce centre: santé, éducation, sensibilisation.

Le bâtiment se compose principalement de deux blocs distincts, mais étroitement liés.
Un certain nombre de mesures passives de refroidissement ont été adoptées. Ceci afin de réduire le besoin de climatisation et de fournir un prototype qui peut être reproduit dans toute la région.
Les deux bâtiments sont élevés sur une plate-forme pour favoriser la ventilation naturelle et protéger l'intérieur de la poussière, la boue et l'humidité, un léger PVC,la canopée des arbres, et les ouvertures extérieures qui sont munies de persiennes en verre....
Le centre a son propre puits et des cellules photovoltaïques.
En outre d'être pourvoyeur de médicament et conseils , il est devenu un lieu de rassemblement pour la communauté, un endroit pour partager des idées et organiser des cérémonies.
Malgré son apparence peu conventionnelle, le Centre a été en mesure de générer un fort sentiment d'appartenance. (source en anglais:  Aga Khan Award for Architecture )

Summary:Location: Ouagadougou, Burkina Faso (West Africa)
Architect: FARE Studio, Riccardo Vanucci
Client: AIDOS (Associazione Italiana Donne per lo Sviluppo)
Completed: 2007
Design: 2005
Site size: 500 m




L'école verte, à Bali
Architectes et écologistes, John et Cynthia Hardy ont voulu motiver les communautés à adopter un mode de vie durable et opter pour des méthodes de construction utilisant des matériaux durables, en l’occurrence le bambou.
C’est dans cet objectif qu’ils ont fondé l’École verte et créé un campus qui enjambe la rivière Ayung, à Sibang Kaja, sur l’île de Bali. Le campus est niché au coeur d’une jungle luxuriante, au milieu de plantes et d’arbres endémiques, et doté de jardins organiques durables.
L’école est alimentée par différentes sources d’énergie alternatives, dont un système d’eau chaude et de cuisson à la sciure de bambou, un générateur de vortex hydraulique ainsi que des panneaux solaires.
Le campus abrite des salles de classe, un gymnase, des espaces de rassemblement, des logements pour les étudiants, des bureaux, des cafés et des commodités.
Le campus de l’École verte présente toute une gamme d’importants espaces très intéressants d’un point de vue architectonique, allant du grand espace commun sur plusieurs étages à la petite salle de classe.
Quant au bambou, il est un matériau local durable dont l’utilisation innovante et expérimentale démontre ses possibilités d’utilisation en architecture.
Au final, une communauté verte et holistique est née, chargée d’une importante mission éducative, celle d’inspirer les étudiants vers une plus grande curiosité, à s’engager plus avant et avec plus de passion en faveur de notre environnement et de notre planète.
 
Summary:
École verte PT Bambu Yayasan Kul Kul
Design :
2006
Achevé :
2007
Surface construite :
7 542 m²

 

Client :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire