4 février 2013

Francis Kere, great architect, celebrated is in his home village!

"People are the basis of every piece of work" Francis Kéré
Un architecte engagé, social qui a reçu de nombreux prix internationaux, mais je n'attirerais votre attention aujourd'hui que sur les projets réalisés au Burkina Faso.
Francis Kéré est à mes yeux, un homme de valeur et un grand architecte comme on en trouve si peu sur le continent!
Un homme qui sait d'où il vient et où il va!
Un architecte simple, qui n'oublie pas ses origines et son  village de Gando, au Burkina Faso!






Après l'école primaire de Gando, conçue en 1999 et construite depuis 2001, conjointement par une communauté villageoise tout entière avec des matériaux locaux, "low-cost & design", qui a reçu notamment le prix de l'Aga Khan Architecture en 2004 ( Aga Khan Award for Architecture
Mise en place toit, Ecole Primaire (http://www.kerearchitecture.com/)

Aujourd'hui, c'est autour de l'école secondaire toujours dans le village de Gando, d'être choisie parmi plus de 6000 projets d'architectes du monde entier , et de recevoir le Global Holcim Awards Gold 2012.
C'est une reconnaissance pour tous les hommes et femmes de ce village.

Ecole Secondaire de Gando http://www.kerearchitecture.com/

C'est un encouragement pour la persévérance de cet architecte, qui juge nécessaire de convaincre les habitants de la durabilité de l'argile qui lorsqu'elle est coulée et moulée, à des capacités de résistance similaire au béton! Il suffit ,et nombre de techniciens vous le confirmerons , pour cela de juste de mettre une faible proportion de ciment dans le dosage.
Global Gold prize winner Diébédo Francis Kéré celebrated in his home village

L'intérêt de ce projet, c'est de donner à ces hommes et femmes, la possibilité de comprendre et d'utiliser d'autres techniques de construction avec des matériaux accessibles, collectés dans les terrains adjacents au village.
Ce projet encourage la formation et rends l'accès a une éducation utile, correcte!
Cette action de Francis Kéré, étape par étape, phase par phase, année après année, est positivement pérenne.
Et ,il suffit de voir l'accueil et la fête organisée en son honneur, pour comprendre que les efforts de Francis Kéré ne sont pas vains.   


une admiratrice 
    et votre blogueuse, AMI